Bienvenue dans le projet Virée Documentaire!

 

 

Nous sommes heureux.ses de vous accueillir sur votre espace pour le projet, où vous trouverez diverses informations sur les films et les projections qui vous sont proposés ce semestre!

 

Pour le début de la saison nous vous proposons de voter pour les films que vous avez le plus envie de voir!

Regardez les bande annonces et les synopsis ci-dessous et votez sur ce formulaire!

 

Bagages

 

Arrivé.e.s à Montréal il y a moins de deux ans, des jeunes de 12 à 17 ans prennent la parole sur scène à l’école secondaire Paul-Gérin-Lajoie-d’Outremont. Ces jeunes nous partagent leur récit de migration et d’adaptation à travers des ateliers d’art dramatique et des mises en scène théâtrales. Ils et elles sont jeunes, mais parlent de leur parcours avec une sagesse déconcertante, une émotion à faire trembler les plus durs et une authenticité désarmante. La caméra du cinéaste montréalais Paul Tom s’est posée sur eux pour nous raconter comment s’intègre la prochaine génération de néo-québécois.e.s. Un film délicat et franc.

Bras de fer

 

Le 26 octobre 2012, une poussière rouge recouvre la ville de Québec, et plus particulièrement le quartier Limoilou, où Véronique Lalande et son conjoint Louis Duchesne ont acheté et rénové un petit duplex pour élever leur garçon d’un an, Léo. Oxyde de fer, nickel, zinc, cuivre, arsenic et autres métaux lourds tombent sur les quartiers avoisinants le port de Québec qui abrite le plus important transbordeur de nickel en Amérique du Nord, Arrimage du Saint-Laurent. Depuis cet épisode, Véronique appelle, écrit, convoque; elle propage son indignation et son désir d’un environnement sain. Cette simple citoyenne réussira-t-elle à obliger cette multinationale à se conformer aux lois ? Dans la tradition du cinéma direct, Bras de fer présente un propos engagé à travers une cinématographie soignée.

Ce silence qui tue

 

En 2014, la GRC révélait un rapport à la conclusion sans appel : 1 181 femmes autochtones avaient disparu ou été assassinées. On peut même estimer qu’au Canada, ces femmes ont huit fois plus de risques d’être assassinées que n’importe quel autre citoyen. Mais l’indifférence semble régner. Pourquoi?  Que faire? Policiers, juges, proches de femmes assassinées, travailleuses du sexe, militantes, victimes d’abus : la cinéaste Kim O’Bomsawin a récolté leur parole à travers le Canada pour mieux comprendre les différentes facettes de cette insupportable réalité et peut-être enfin réussir à briser Ce silence qui tue.

La maison des syriens

 

À Saint-Ubalde, un village rural de la région de Portneuf, on se prépare. Une famille de réfugié.e.s syrien.ne.s, parmi les cinq millions que la guerre a créé.e.s, va bientôt arriver. Et tout le monde ou presque, en particulier le comité de parrainage, veut bien faire. Mais les délais s’allongent. Et la famille n’arrive pas. Le temps qui passe aiguise alors les questionnements. Réfléchissant avec intelligence, lucidité et franchise sur les notions d’accueil, du vivre-ensemble et d’identité, Nadine Beaudet et Christian Mathieu Fournier plongent dans la réalité de ces citoyen.ne.s ordinaires pour mieux comprendre les enjeux essentiels de notre monde.

Modifié

 


Tourné sur une période de 10 ans, le film suit les luttes populaires pour l’étiquetage des aliments génétiquement modifiés et met en lumière la relation entre l’industrie de la biotechnologie et les gouvernements. Le film est ancré dans l’histoire émouvante de la relation entre la réalisatrice et sa mère, jardinière prolifique, semencière et activiste alimentaire, qui se battait contre le cancer alors que le film était en production. Entrelaçant le personnel et le politique, Modifié mélange des archives vidéos familiales et des vignettes ludiques portant sur la cuisine et l’agriculture issues de l’émission culinaire primée de la réalisatrice, dans une célébration alléchante des aliments locaux. Cette investigation mère-fille déboulonne habilement le mythe voulant que les OGM sont nécessaires pour nourrir la planète.

Ovarian Psycos

 

Une nuit par mois, une étonnante brigade de féministes latinas, les « Ovarian Psycos », sillonne à vélo les rues de Eastside Los Angeles. Rassemblées autour de leur bande, le Ovarian Psycos Cycle Brigade, elles combattent les stéréotypes et les injustices. Ovarian Psycos suit cette nouvelle génération de femmes, féministes et fières, issues des minorités culturelles de Los Angeles. À travers l’histoire personnelle de ses membres, un portrait des “Ovas” se dessine. Au coeur des quartiers qui ont vu naître les mouvements Chicano et des droits civils, nous sillonnons avec ces jeunes femmes l’intimité et le quotidien des classes populaires latinas.

Plastic China

 

Yi Jie, une petite fille de 11 ans qui rêve d’aller à école, travaille aux côtés de ses parents dans une usine de recyclage. Kun, l’ambitieux contremaître de l’usine, aspire à une vie meilleure. Plastic China s’invite dans la vie d’une communauté dont on ne parle presque jamais, celle des travailleur.euse.s des usines de recyclage, qui rêvent d’un autre avenir au milieu de détritus venant des quatre coins de la planète. Il s’agit d’une communauté pauvre, mais qui aspire à l’éducation et à la santé et qui vise l’ascension sociale. Ce qu’on y montre n’est, sans conteste, pas la Chine médiatique.

This is Congo

 

This is Congo nous plonge de manière immersive dans l’un des plus vieux conflits du monde. Au cours des deux dernières décennies, la République Démocratique du Congo (RDC) a été le théâtre de plus de cinq millions de morts reliées au conflit, à l’instabilité politique et à l’appauvrissement du peuple congolais. Le film nous entraîne sur les lignes du conflit, entre les différents acteurs clés, tels qu’un lanceur d’alerte ou encore des commandants militaires, pour offrir une vision non-filtrée et unique de ce qui se passe en RDC.

 

Whose Streets?

 

Porté par les activistes et les leaders du mouvement Black Lives Matter, ce film est un regard sans faille sur le soulèvement de Ferguson. Lorsque l’adolescent non armé, Michael Brown, est tué par la police, un point de rupture est marqué pour les résident.e.s de St. Louis, Missouri. La tristesse, les tensions raciales de longue date et la colère renouvelée amènent les habitant.e.s à se rassembler pour manifester et protester contre cette tragédie de trop. Des parents, des artistes et des enseignant.e.s de tout le pays se rassemblent en tant que combattant.e.s de la liberté. Alors que la garde nationale descend sur Ferguson avec des armes militaires, ces jeunes membres de la communauté deviennent les porte-flambeaux d’une nouvelle résistance. Les cinéastes Sabaah Folayan et Damon Davis connaissent cette histoire parce qu’il et elle ont vécu l’histoire. Whose Streets est le cri de guerre puissant d’une génération qui se bat, non pas pour ses droits civils, mais pour le droit de vivre.