Cinéma sous les étoiles
Programmation été 2011

Toutes les projections commencent dès la tombée de la nuit.
Nous serons présents dans quatre arrondissements cet été :

Au parc Laurier, Plateau Mont-Royal

Au parc Vinet, St-Henri

Au parc Molson, Rosemont – Petite Patrie

Dans trois parcs de Montréal-Nord

 

 

 

 

Au parc Laurier, Plateau Mont-Royal
1125, Laurier Est. L’activité est annulée en cas de pluie.

Merci à l’arrondissement Plateau Mont-Royal et à la caisse
d’économie solidaire Desjardins qui ont appuyé le projet!

      Mercredi 13 juillet
Saint-Camille, les irréductibles (Québec, 2011)Un film de Isaac Isitan
Langue : Version originale française.
Durée : 68 minutes.
Production: ISCA
http://lesirreductibles.ca/

Il était une fois un village qui ne voulait pas mourir…Devant la décroissance de leur population et la perte de leurs services publics, les habitants de Saint-Camille, un petit village en Estrie, ont mis en œuvre leur intelligence collective. Patiemment, pendant 20 ans, ils ont misé sur la qualité de vie, la coopération, l’autosuffisance et la culture. Leur approche a séduit: vingt-cinq nouvelles familles qui, comme tant d’autres aujourd’hui, rêvaient de s’établir à la campagne y ont construit leur maison, redonnant vie au Rang 13, jadis le rang le plus peuplé de Saint-Camille. Pendant quatre ans, caméra à l’épaule, le réalisateur a suivi leur belle aventure.Quel est donc le secret de ces irréductibles ? Serait-ce la pizza au sanglier du P’tit bonheur?

       
      Mercredi 20 juillet
GODIN le film (Québec, 2011)Un film de Simon Beaulieu
Langue : version originale en français
Durée : 75 minutes
Production : Les films de Gary
http://www.godin-lefilm.com/

Documentaire portant sur Gérald Godin, poète et homme politique québécois (1938-1994). L’œuvre et la vie de Gérald Godin auront été marquées par son engagement viscéral envers le Québec.Oubliée ou méconnue, la contribution de son héritage politique et littéraire au patrimoine culturel est inestimable. Figure marquante de la poésie québécoise toute sa vie durant, il aura aussi été un acteur de premier plan dans les grands bouleversements socio-politiques des cinquante dernières années.

       
      Mercredi 27 juillet
Le dernier train (Canada/Chine/Royaume-Uni, 2009)

Un film de Lixin Fan
Langue : v/o en Mandarin & dialecte de Sichuan (sous-titrée en français).
Durée : 87 minutes.
Production: EyeSteelproduction
http://www.eyesteelfilm.com/fr/projets/completed-films-fr/lth-fr/

En Chine, à chaque année le même rituel dramatique se produit. Dans les villes usines du Sud, des millions de travailleurs migratoires se battent pour une place dans des trains bondés de monde. Ils essaient tous de rentrer dans leurs villages pour le Nouvel an chinois. Madame et Monsieur Zhang vivent ainsi depuis une vingtaine d’années. Ils connaissent à peine leurs enfants qui ont été élevés par les grands-parents restés au village. Cette année, la fragile cellule familiale s’est effondrée et les Zhang voyagent avec un autre but en tête : ramener à la maison leur adolescente fugueuse afin qu’elle retourne à l’école et qu’elle n’ait pas à passer le reste de sa vie dans une usine.

      Mercredi 3 août
Les super mémés (Québec, 2010)

Un film de Magnus Isacsson
Langue : Version originale en français et en anglais avec sous-titres en anglais et en français
Durée : 45 minutes.
Production : Les films de Isle http://www.filmisle.com/
Distribution: Vidéo Femmes http://www.videofemmes.org/

Armées de charmants sourires, d’une poésie mordante, de chapeaux à fleurs et d’un trésor d’inventivité, les « Raging Grannies » et leurs consœurs québécoises, les « Mémés déchaînées » représentent un défi pour les autorités et un déni des stéréotypes. Sources d’inspiration pour les jeunes et les moins jeunes, elles s’attaquent aux clichés sur le vieillissement et prouvent que la vie peut être pleinement vécue à tous âges. Elles luttent pour la paix, la justice sociale et la protection de l’environnement. Bien au-delà du simple portrait du mouvement et de ses membres, le film soulève des questions universelles pourtant occultées dans l’espace médiatique actuel, comme le rôle des personnes âgées dans notre société.

      Mercredi 10 août
Une sélection spéciale FUNAMBULES MÉDIASUne sélection de courts-métrages engagés produits par Funambules Médias
       
      Mercredi 17 août
Bull’s Eye, un peintre à l’affût (Québec, 2010)

Un film de Bruno Boulianne
Langue : Version originale en français.
Durée : 77 minutes.
Production : Pimiento
http://www.bullseyelefilm.com/

Chasseur, aussi à l’aise dans son érablière et son potager que dans un vernissage ou une galerie new-yorkaise, Marc Séguin n’a rien du cliché de l’artiste cérébral et torturé. À 40 ans, considéré comme l’un des talents mondiaux de l’art contemporain, cet élève de Molinari et admirateur de Riopelle est plutôt du genre à préférer la nature à la mondanité. C’est qu’il puise la matière première de son art à même la nature. Aigle, corneille, plumes, terre… tout peut se transformer sous sa patte en oeuvre puissante et réflexive, tout peut servir à affiner la pratique de cet artiste sans compromis ni barrière. Nouvelle réalisation de Bruno Boulianne, primée lors de son passage au Festival international du film sur l’art, Bull’s Eye, un peintre à l’affût dresse le portrait de cet homme, tout en nous faisant pénétrer au plus près de son monde singulier et de sa démarche créative.

  Au parc Vinet, St-Henri
2450, rue Workman près du Centre culturel Georges-Vanier
où la projection aura lieu en cas de pluie.

Merci à l’arrondissement Sud-Ouest qui ont appuyé le projet!

       
      Mardi 2 août
Chercher le courant (Québec,2010)

Un film de Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere
Langue : français, anglais (quelques interventions) avec sous-titres français.
Durée : 85 minutes
Production : Les rapides blanc
http://www.chercherlecourant.com/

À l’été 2008, Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere décident de descendre la rivière Romaine en canot afin de l’immortaliser une dernière fois sur caméra avant qu’elle ne soit complètement dénaturée par les travaux d’Hydro-Québec, qui s’apprête alors à y construire quatre barrages hydroélectriques. Encouragés par ce périple à poursuivre leurs recherches, les cinéastes et leur porte-parole, Roy Dupuis, se déplacent aux quatre coins du Québec afin de rencontrer des spécialistes en énergies alternatives qui pourraient leur expliquer les avantages environnementaux et économiques de ces nouvelles pratiques, et les confronter ultimement avec celle de l’hydroélectricité.

       
     

Mardi 9 août

Vous n’aimez pas la vérité, 4 jours à Guantánamo (Canada,2010)

Un film de Patricio Henriquez et Luc Côté
Langue : Version originale en anglais avec sous-titres en français.
Durée : 99 minutes.
Production : Les films Adobe
http://www.youdontlikethetruth.com/

Imaginez que vos droits les plus inaliénables soient bafoués. Que vous soyez emprisonné et torturé avant même d’avoir été jugé coupable d’un crime dont vous prétendez être innocent. Les autorités canadiennes ne semblent pas en mesure de protéger ses citoyens de tels abus. Bien au contraire…Depuis 2002, le canadien Omar Khadr crépit dans une cellule de la base militaire américaine de Guantánamo. Il n’avait que 15 ans quand il a été arrêté pour un crime qui n’a toujours pas été jugé.

      Mardi 16 août
Une sélection spéciale FUNAMBULES MÉDIAS

Une sélection de courts-métrages engagés produits par Funambules Médias.

      Vendredi 26 août
À St-Henri le 26 août (Québec, 2011)

Un film de Shannon Walsh
Langue : Version originale en français.
Durée : 87 minutes.
Production : Parabola Films, coproduction ONF
http://www.parabolafilms.ca/films/a-st-henri-le-26-aout-fr

Le 26 août 2010, 16 réalisateurs ont filmé de multiples histoires dans le quartier de St-Henri à Montréal. Il en résulte un film touchant, drôle et fascinant qui suit une communauté véritablement éclectique dans la vie de tous les jours . Doris marche de rue en rue ramassant des bouteilles vides; Belinda est une coiffeuse dynamique et animée, originaire du Togo; Babyface, 15 ans et champion de boxe canadien, se prépare pour un match; Robert et Edmée passent leur retraite ensemble; Danielle, exploratrice urbaine, escalade les immeubles abandonnés et descend dans les égouts. Comment habitons-nous vraiment un quartier? ‘À St-Henri, le 26 août’ pose la question, révèle bien d’autres personnages et la vie incroyablement riche d’une communauté d’aujourd’hui.

En hommage au film de l’ONF “À St-Henri le 5 septembre” réalisé en 1962, ce film collaboratif unique rassemble plusieurs grands talents de la scène du documentaire montréalais pour saisir les moments surprenants du 26 août.

   

 

Au parc Molson, Rosemont – Petite Patrie
Au coin de Iberville et Beaubien. L’activité est annulée en cas de pluie.

 

Merci aux partenaires pour leur appui!

 

 

       
      Jeudi 4 août
Chercher le courant (Québec, 2010)

Un film de Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere
Langue : français, anglais (quelques interventions) avec sous-titres français.
Durée : 85 minutes
Production : Les rapides blanc
http://www.chercherlecourant.com/

À l’été 2008, Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere décident de descendre la rivière Romaine en canot afin de l’immortaliser une dernière fois sur caméra avant qu’elle ne soit complètement dénaturée par les travaux d’Hydro-Québec, qui s’apprête alors à y construire quatre barrages hydroélectriques. Encouragés par ce périple à poursuivre leurs recherches, les cinéastes et leur porte-parole, Roy Dupuis, se déplacent aux quatre coins du Québec afin de rencontrer des spécialistes en énergies alternatives qui pourraient leur expliquer les avantages environnementaux et économiques de ces nouvelles pratiques, et les confronter ultimement avec celle de l’hydroélectricité.

       
      Jeudi 11 août
GODIN le film (Québec, 2011)

Un film de Simon Beaulieu
Langue : version originale en français
Durée : 75 minutes
Production : Les films de Gary
http://www.godin-lefilm.com/

Documentaire portant sur Gérald Godin, poète et homme politique québécois(1938-1994). L’œuvre et la vie de Gérald Godin auront été marquées par son engagement viscéral envers le Québec. Oubliée ou méconnue, la contribution de son héritage politique et littéraire au patrimoine culturel est inestimable. Figure marquante de la poésie québécoise toute sa vie durant, il aura aussi été un acteur de premier plan dans les grands bouleversements sociopolitiques des cinquante dernières années.

      Jeudi 18 août
Saint-Camille, les irréductibles (Québec, 2011)

Un film de Isaac Isitan
Langue : Version originale française.
Durée : 68 minutes.

Production: ISCA
http://lesirreductibles.ca/

Il était une fois un village qui ne voulait pas mourir…Devant la décroissance de leur population et la perte de leurs services publics, les habitants de Saint-Camille, un petit village en Estrie, ont mis en œuvre leur intelligence collective. Patiemment, pendant 20 ans, ils ont misé sur la qualité de vie, la coopération, l’autosuffisance et la culture. Leur approche a séduit: vingt-cinq nouvelles familles qui, comme tant d’autres aujourd’hui, rêvaient de s’établir à la campagne y ont construit leur maison, redonnant vie au Rang 13, jadis le rang le plus peuplé de Saint-Camille. Pendant quatre ans, caméra à l’épaule, le réalisateur a suivi leur belle aventure.Quel est donc le secret de ces irréductibles ? Serait-ce la pizza au sanglier du P’tit bonheur ?

     
    Jeudi 25 août
H2OIL (Canada, 2009)

Un film de Shannon Walsh
Langue : Version originale en anglais avec sous-titres en français.
Durée : 76 minutes.
Production: Sarah Spring, Sergeo Kirby
http://h2oildoc.com/

Or noir ou or bleu ? Économie ou écologie ? Santé ou prospérité ? Telles sont les questions au cœur de H2Oil, le documentaire de Shannon Walsh. La cinéaste s’aventure aux abords des sables bitumineux albertains et interroge les écolos et les éconos qui font de cette région un champ de bataille environnemental.

  Dans trois parcs de Montréal-Nord
Merci à la Caisse Desjardins de Montréal-Nord et à
l’arrondissement Montréal-Nord pour leurs appuis!
reine Vendredi 5 août
au Parc sauvé/ Rue Bayonne et ave. Éthier
La Reine malade (Québec, 2009)Un film de Pascal Sanchez
Langue : Version originale française.
Durée : 90 minutes
Production : Embryo Productions, Esperamos Films
http://esperamos.ca/2009/10/la-reine-malade/

Anicet Desrochers est devenu en moins de dix ans l’un des chantres vedettes de l’apiculture québécoise et une référence internationale en matière d’agriculture durable. Mais depuis qu’il a repris les ruchers de ses parents dans les Hautes-Laurentides en 1998, la colonie abeillère subit une hécatombe à l’échelle de la planète, victime de l’industrialisation des terroirs. Au fil des saisons, Pascal Sanchez a capté la créativité et la passion déployées par le clan Desrochers pour démystifier un métier millénaire. Il présente leur lutte pour préserver leurs reines des prédateurs et des intempéries par la génétique et les méthodes ancestrales, et leur inquiétude face aux conséquences qu’une pollinisation déclinante pourrait avoir sur plus de 40 % de la production alimentaire actuelle.

  reine    

Vendredi 12 août
au parc Le Carignan/ Rue Renoir et av. PM Favier
Une programmation spéciale du comité Un Itinéraire pour tous

La Marche de l’empereur (France, 2005)

Un film de Luc Jacquet
Langue : Version originale française.
Durée : 85 minutes.
Production: BONNE PIOCHE
http://empereur.luc-jacquet.com/

Ce film, tourné en Antarctique, traite des Manchots empereurs et de leur mode de reproduction. Le film s’inspire d’un documentaire en noir et blanc sur le même sujet, montrant les mêmes grandes lignes de cette migration polaire, qui avait été tourné juste après la guerre par Paul-Émile Victor et son équipe. Ce documentaire précédent n’est pas crédité dans le film.

     

Jeudi 1er septembre
Au parc Aimé Léonard au 4975, boulevard Gouin Est

Les super mémés (Québec, 2010)

Un film de Magnus Isacsson
Langue : Version originale en français et en anglais avec sous-titres en anglais et en français
Durée : 45 minutes.
Production : Les films de Isle http://www.filmisle.com/
Distribution: Vidéo Femmes http://www.videofemmes.org/

Armées de charmants sourires, d’une poésie mordante, de chapeaux à fleurs et d’un trésor d’inventivité, les « Raging Grannies » et leurs consœurs québécoises, les « Mémés déchaînées » représentent un défi pour les autorités et un déni des stéréotypes. Sources d’inspiration pour les jeunes et les moins jeunes, elles s’attaquent aux clichés sur le vieillissement et prouvent que la vie peut être pleinement vécue à tous âges. Elles luttent pour la paix, la justice sociale et la protection de l’environnement. Bien au-delà du simple portrait du mouvement et de ses membres, le film soulève des questions universelles pourtant occultées dans l’espace médiatique actuel, comme le rôle des personnes âgées dans notre société.

      Jeudi 8 septembre
au Parc sauvé/ Rue Bayonne et ave. Éthier
Une sélection spéciale FUNAMBULES MÉDIAS
Une sélection de courts-métrages engagés produits par Funambules Médias.